AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un effraction...[PV:Eren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalue Hikatsu
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Hobbys : Sortir avec ses amis, le sport, combattre, et faire de nouvel rencontre...
Pouvoir : Peut tout voir (pvr avec ses yeux)
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Un effraction...[PV:Eren]   Dim 28 Sep - 20:57

La soirée etait tiede, et la lune inexistente, lorsque Kalue arriva prés du théatre. Il venait de sortir du restaurant ou il avait diner, et s'était accorder une petite prommenade dans la ville avant de rejoindre le pensionnat.
Ce fut par azzard qu'il tomba devant le théatre. Une affiche decrivait la piece de théatre jouer, et expliquait les horraires. Apparement, la piece était finit depuis une bonne heure, plus personne ne devait plus se trouver dedans.
Kalue se souvint des fois ou il allait au theatre avec sa soeur, lorsqu'il quittait leur île le week end. Bien sur, il n'allait voir que des piece de théatre pour enfant, mais l'embience lui manquait tout de même.
Le jeune homme se surprit a vouloir entrée par effraction.
Il hesita un moment, puis finit par ceder a sa propre volonté, se disant qu'il ne ferrait de mal a personne en allant simplement visiter les locaux.
Il regarda donc rapidement autour de lui, sortit l'un de ses mini-poignard de sa sacoche, et ouvrit la porte en quelque secondes.
Une fois a l'interieur, Kalue rejoignit les rangés de sieges, et s'arreta dans l'allée cetrale regardant autour de lui.
Il lui semblait revenir 10ans en arriere.
Il resta un moment immobile, jusqu'a ce qu'il entende du bruit derriere lui: quelqu'un entrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eren
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 463
Age : 25
Hobbys : Musique
Pouvoir : Attraction : dégage assez de phéromones pour "plier" les gens à sa volonté
Date d'inscription : 07/09/2008

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un effraction...[PV:Eren]   Dim 28 Sep - 21:40

Les nuits au pensionnat devenaient de plus en plus pénibles. Inlassablement, elle attendait des nouvelles de son père… De bonnes nouvelles. Elle patientait, sursautant à la moindre sonnerie, persuadée qu’elle entendrait sa voix lui dire qu’elle pouvait revenir, mais rien… Pas le moindre mot, pas le moindre coup de téléphone. Comment faisait-il pour savoir si elle avait changé ou non s’il ne lui téléphonait même pas ?
Elle jeta violemment ses draps par terre. Il lui était impossible de dormir dans un endroit qu’elle détestait et cet établissement était définitivement son enfer sur terre. Combien de temps encore devrait-elle côtoyer des gens des basses classes sociales ? Pendant combien de temps allait-on la priver de tous ceux qu’elle connaissait ?
Même ses adorables hypocrites lui manquaient, cancaner sans fin sur le dos des gens, clamer haut et fort ô combien la robe de la demoiselle de Lancourt était aussi moche aujourd’hui que les jours précédents. C’était tellement amusant. Bien plus en tout cas que d’écouter tous ces prolétaires se plaindre sur des morts qu’elle ne connaissait pas. Qu’est-ce qu’elle en avait à fiche que la mère d’untel était décédée ?!
Elle soupira et sortit de sa chambre, comme bon nombre de nuits auparavant pour se glisser hors du pensionnat.

L’air de la nuit rafraîchit son visage et elle pu se délecter de la vue des étoiles. Elles au moins ne parlaient-elles pas. Elles se contentaient de briller, d’accomplir ce pour quoi elles avaient été crée, jusqu’à leur mort. Se plaignaient-elles ? Non. Alors pourquoi les gens ne faisaient-ils pas comme elles ?
Tout aurait été tellement plus simple si l’on avait appris à son père à se contenter de ce qu’il avait sans en demander toujours plus. Elle ne serait jamais la petite fille modèle qu’il désirait tant avoir. Elle ne voulait pas l’être. L’horreur d’une vie de petite fille parfaite la répugnait trop pour qu’elle accepte de s’y adonner… Et puis, franchement, avait-elle la tête de l’emploi ? Certainement pas.

Elle erra sans but dans la ville jusqu’à arriver devant le théâtre. Il était fermé, bien évidemment, mais une pointe de nostalgie la saisie. Combien de pièces avait-elle déjà vues ? Une centaine ? Plus ? Sûrement. C’était de loin l’endroit le plus luxueux qu’elle ait pu voir jusqu’à présent. C’était même le seul qui parvienne à lui faire oublier qu’elle vivait désormais parmi les pauvres.

Elle s’approcha doucement de la porte qui, à sa grande surprise, avait été forcée. Elle n’arrivait pas à imaginer un voleur entrant en catimini dans un théâtre, il n’y avait rien à voler.
Lorsqu’elle poussa la porte, celle-ci grinça, révélant sûrement sa présence à quiconque se trouvait là. Quelle idiote ! Pour la discrétion, c’était raté.
Rasant les murs, elle longea chaque rangée de sièges avant de gagner les escaliers pour s’échapper vers les hauteurs. Rapidement, elle dénicha une loge dans laquelle elle s’enferma et d’où elle pu surplomber l’ensemble du théâtre. Et là, au milieu des rangées de sièges, elle aperçut un inconnu.

Elle demeura silencieuse, peu désireuse de révéler sa présence à l’ombre qu’elle peinait à distinguer.
Sa première erreur avait été d’entrer dans le théâtre, sa deuxième avait été de le faire bruyamment et, si jamais elle ouvrait la bouche, elle commettrait bêtement une troisième et ultime erreur… Tout cela ne faisait pas parti de ses plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalue Hikatsu
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Hobbys : Sortir avec ses amis, le sport, combattre, et faire de nouvel rencontre...
Pouvoir : Peut tout voir (pvr avec ses yeux)
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un effraction...[PV:Eren]   Dim 28 Sep - 22:05

Kalue regarda brievement autour de lui. Il était sur d'avoir entendu un bruit, mais ne Voyait personne. Peut etre n'était ce qu'un simple courant d'aire qui avait fait grincer la porte d'entrée? Non, il était sur de l'avoir fermer. Il n'était pas si stupide, et n'aurait jamais fait ce genre d'erreur de debutants. Et puis, surtout, il avait entendu d'autres mouvements, mais presque imperceptible.
Kalue scruta l'obscurité, verifiant le moindre mouvement suspect, qui ne sembla pas venir. Il ne put alors s'imaginer des personnes, dans le theatre, qui l'epiait discretement, verifiant qu'il n'abimait pas les locaux. Son esprit divagua, jusqu'a s'imaginer des spectre, gardien des secret du batiment, et cherchant a éloigner tous intrut qui qouhaiterais violer ce lieu. Le jeune Hikatsu ne put s'empecher de sourrire a cette pensée. Etait ce la nuit, ou le fait de se retrouver dans cette grande salle de théatre qui l'entrainait a ivagué comme ca? Dans tous les cas, il fallait qu'il reste seieux 2 minutes.
Il decida finallement d'user de son pouvoir, ne serait ce que pour une ou deux secondes, afin de verifier la presence ou non de quelqu'un pas loin. Il s'imobilisa alors, et la pupile de ses yeux se mirent a s'élargirent jusqu'a recouvrirent totallement ses yeux, puis une nouvelle pupille, rouge cette foix ci, se forma au centre de son oeil. Ses yeux brillaient legerement.
Dans l'obscurité du théatre, il se retrouva presque totallement aveugle, seul la silouhette recroquevillé sur elle même de Eren ui apparut clairement, en rouge.
Le visage de Kalue se fendit d'un sourrire, puis il desactiva son pouvoir, créant le phenomene inverse a celui qui avait activé son pouvoir: ses pupilles retrecirent jusqu'a disparaitre, et le noir de ses yeux redevint sa pupille.
Il se tourna alors dans la direction de la jeune fille avant de proclamé d'une inteligible voix:

"Tu peux te montrer, je sais que tu es la. Et t'inquiete pas, je vais pas te faire de mal."
[excuse, c'est pas super long >_<]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eren
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 463
Age : 25
Hobbys : Musique
Pouvoir : Attraction : dégage assez de phéromones pour "plier" les gens à sa volonté
Date d'inscription : 07/09/2008

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un effraction...[PV:Eren]   Lun 6 Oct - 22:40

Troisième erreur : se faire remarquer. A croire qu’elle n’était définitivement pas douée pour entrer discrètement quelque part… Elle venait de se faire remarquer par cette personne, très certainement prolétaire qui plus est… La honte. Elle n’avait plus qu’à aller chercher une corde et se pendre, là, à l’instant ! Que diraient les autres s’ils la voyaient dans une position aussi humiliante ? Sûrement riraient-ils tellement d’elle et de sa situation qu’elle deviendrait la risée de l’école pour les cinquante années à venir. Elle aurait voulu s’enterrer dans un trou et ne jamais en ressortir.
Mais, ce n’était, hélas, pas le moment de s’apitoyer sur son sort ou de virer vers le registre mélodramatique qui ne convenait pas du tout à sa situation actuelle. Sa priorité pour l’instant était de se tirer d’affaire sans la moindre égratignure. Après, elle pourrait geindre à loisir et injurier copieusement cet importun… D’ici là, mieux valait se montrer sous un bon jour et ne pas attiser la colère de l’individu.

Elle se leva doucement et redescendit les escaliers où, pendant sa descente, elle essaya d’imiter un pauvre sourire joyeux et amusé qui n’allait pas vraiment avec les pensées malsaines et mauvaises qui assaillaient son cerveau. Se faire piéger d’une manière aussi stupide… Pourquoi avoir voulu entrer dans ce théâtre ? Elle aurait très bien pu ressortir dès qu’elle avait remarqué que la porte était ouverte… Mais il fallait croire qu’elle était incapable d’avoir des réflexes un tant soit peu intelligents.
Très vite, beaucoup trop vite à son goût, elle arriva au bas des marches et se glissa parmi les rangées de sièges pour en gagner un qu’elle jugeait assez proche de l’individu pour pouvoir s’adresser à lui sans avoir à hurler, et assez éloigné pour s’enfuir si elle ressentait le moindre danger.


« Qui es-tu ? »

Cette question lui arracha une grimace de dégoût. Qu’Eren Fried demande l’identité d’un individu relevait du miracle. En général, elle se fichait bien des noms des personnes qu’elle rencontrait, retenant seulement le nom de famille et la puissance de la famille… Si puissance il y avait. Mais dans cette école qu’elle supposait essentiellement composée de familles de moindre importance, elle n’avait pas jugé utile le fait de demander les noms et prénoms à chacun.
Ainsi, elle ignorait totalement comment s’appelait ses camarades de chambre et ne tenait pas vraiment à le savoir. Ce fait les maintenait éloignés d’elle et lui permettait de vivre sa vie sans avoir à décliner son identité. Devoir sans cesse répéter « Je m’appelle Eren Fried » était devenu lassant pour Eren dès l’âge de quatre ans et elle s’était très vite rendue compte qu’en général, les gens savaient déjà qui elle était…
Elle trouvait inutile et usant d’avoir à se répéter sans cesse parce que ces pauvres petits écoliers étaient incapables de regarder la télévision.

Elle leva les yeux vers la voûte du théâtre où un lustre croulait sous les diamants et joyeux en tout genre ce qui ne l’impressionna guère. Enfin quelque chose susceptible de lui rappeler son ancienne demeure et ses anciennes habitudes. Si seulement toute l’école était comme ça…
Se tournant vers l’individu qu’elle distinguait mal dans la pénombre, elle décida derechef qu’il ne lui plaisait pas… Pas qu’une personne dans cet établissement ait, pour l’instant, déclenché ne serait-ce qu’un petit signe de sympathie chez la jeune fille mais ce garçon en particulier, pour l’avoir ridiculisé de la sorte…
Elle tourna la tête, boudant et n’écoutant qu’à demi la réponse qu’il fournissait à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalue Hikatsu
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Hobbys : Sortir avec ses amis, le sport, combattre, et faire de nouvel rencontre...
Pouvoir : Peut tout voir (pvr avec ses yeux)
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un effraction...[PV:Eren]   Mer 8 Oct - 14:46

Kalue regarda la jeune fille s'approcher de lui. Comme il le pensait, elle ne fesait pas partit de l'équipe de sécurité. Bon, au pire, il aurait eviter les gardiens avant de partir, mais c'était quand même mieu de se dire qu'il n'allait pas se faire prendre. Dans tous les cas, la jeune file ne devait pas avoir comprit qu'il était entré par effraction, au vue de sa retissance a s'approcher.
Aprés reflexion, elle devait tout de même s'en douter un peu. Kalue n'ayant pas fermer la porte aprés entre entré, la jeune fille devait etre passer par le même chemin, et s'etre rendus compte que quelqu'un était entré avant elle. Ou bien, était elle arriver dans le theatre avant lui?
Lorsqu'elle s'arreta devant Kalue, ce dernier ne put s'empecher de penser qu'elle avait la tête d'une petite fille qui a fait une betise, mais qui cherche a e faire pardonner. Elle avait peut etre en effet a l'esprit qu'il était la pour la sermonner et lui repprocher d'etre enter dans le théatre...Kalue eut un leger sourrire acette pensée. Ca serait tout de même un comble que lui, repproche a qui que ce soit de transgressé un reglement, alors que lui avait du mal a retenir la definition même du mot reglement...
Bref, a la question de la jeune fille, Kalue repondit simplement:

"Je m'appelle Kalue Hikatsu, et ne t'inquiete pas, je suis entré également sans y et je n'ai pas l'intention de te le repprocher...et toi?"

Kalue ne connaissait pas la jeune fille. Au vue de l'importance du pere de cette derniere, ce devait etre le seul dans tout le pensionnat a ne pas le savoir, mais il avait passer tellement de temps sur son ile natale, couper de tout ce qui n'avait aucun raport avec ses missions, qu'il ne connaissait pas du tout les personnes importantes qui regissait le monde...
Ne sachant pas qui était la jeune fille, il ne savait pas non plus que les valeurs de cette derniere était trés porter sur la richesse et la celebrité des gens, et il ne s'était donc pas poser de question avant de donner son nom. Même si il était vrai que les Hikatsu n'était pas connus de tous, il repressentait tout de même une grande familles dite "noble", bien que trés craint. Leur grande richesse s'étant fondé sur le metier que la famille exercait depuis des generations -c'est a dire assassin- ils n'inspiraient en generale pas la simpatie de eux qui les connaissait. Mais en generale, ceux qui connaissait vraiment les Hikatsu, etait ceux qui avait des choses a se repprocher ou qui avait besoin de leur service. Pour les autres, il ne s'agisasit que d'une ligné d'ancien nobles...
Bref, cela étant, Kalue resta un moment muet, atendant la reponse de l'inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eren
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 463
Age : 25
Hobbys : Musique
Pouvoir : Attraction : dégage assez de phéromones pour "plier" les gens à sa volonté
Date d'inscription : 07/09/2008

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un effraction...[PV:Eren]   Jeu 9 Oct - 21:15

Kalue Hikatsu. Encore un nom ridiculement dur à retenir, mais elle acceptait tout de même de faire l’effort de le graver dans sa mémoire… Bien qu’elle doute s’en souvenir à leur prochaine rencontre, si prochaine rencontre il y avait. Pour sa part, elle se passait bien de l’idée d’une future entrevue avec ce Kalue, aussi elle raya bien vite de ses pensées cette proposition si saugrenue.
Soupirant, elle se résigna à devoir répéter une fois de plus son prénom, à croire que c’était tout ce qui intéressait les gens.


« Eren. »

Marmonna-t-elle, amer.
Il était vrai que si Eren aimait critiquer les autres et les détestait, les « autres » en question le lui rendaient, en général, plutôt bien. Si elle n’avait pas à se plaindre des multiples courbettes que déployaient les gens sur son passage il n’était pas non plus dans son genre de passer pour la sotte de service en pensant que tout cela était pur et franc.
Le seul objectif de ces gamins était lucratif, enhardis qu’ils étaient dans leur voracité dès qu’ils voyaient une personne susceptible d’intéresser Papa et Maman. Leurs parents, eux, les attendaient bien sagement à la maison, le carnet d’adresses ouvert, prêts à noter les noms récoltés durant la journée.
Le seul et unique plaisir d’avoir un enfant était bien celui de l’envoyer à l’école pour qu’il les aide à nouer des relations avec des familles auxquelles ils n’auraient jamais eu accès sans eux. En gros, les enfants représentaient plus des objets, des choses, utiles, et permettant également d’être certain que l’entreprise ne serait pas rachetée par une tierce personne en cas de décès des deux époux.

Quel bonheur que d’avoir des enfants !

Elle s’enfonça dans le siège en velours, jouissant de ce moment privilégié où elle pouvait retrouver ses anciennes habitudes et ne se souciant quasiment plus de la présence de Kalue Hikatsu qui ne représentait pour elle aucun intérêt.
Elle savait que son père ne la féliciterait pas d’avoir ramené dans ses valises un membre de la famille Hikatsu, famille qu’il s’acharnait à tenir éloignée de sa famille comme bon nombre d’autres noms plus ou moins connus que son père ne paraissait pas apprécier.

« Apprécier ». Le mot résonna dans son esprit, mauvais et tentateur. Pourquoi continuait-elle à jouer les bonnes et gentilles filles alors que son père venait de la chasser de chez elle ? Lui déplaire pourrait très certainement fonctionner comme une vengeance à son égard.
Elle s’enfonça un peu plus, levant les jambes pour aller les placer sur le siège devant elle, réfléchissant au meilleur moyen de tisser des liens, qui ne seraient vrais que pour le garçon, mais qui seraient assez forts pour que son père en vienne à l’appeler.
Jetant un coup d’œil à l’ombre qu’elle parvenait à distinguer dans la pénombre, elle se redressa et se dirigea vers celle-ci, levant le nez bien qu’elle eut du mal à distinguer le visage qui lui faisait face.


« Es-tu déjà allé voir des pièces de théâtre ? »

Demanda-t-elle.
Bien que peu encline à entamer une conversation qu’au fond d’elle, elle savait vouée à l’échec, elle fit un effort pour sourire et laissa place à une douceur et une gentillesse qui ne faisaient pas vraiment parties de son caractère.
Son petit théâtre à elle s’était mise en marche. Le rideau s’ouvrait doucement sous les applaudissements pour créer, pendant quelque temps, une illusion de la réalité. C’était la règle du vraisemblable et elle savait l’utiliser à la perfection, jouant avec ses sentiments, étant intimement persuadée d’aimer la personne durant le laps de temps où elle jouait cette ridicule comédie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalue Hikatsu
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Hobbys : Sortir avec ses amis, le sport, combattre, et faire de nouvel rencontre...
Pouvoir : Peut tout voir (pvr avec ses yeux)
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un effraction...[PV:Eren]   Jeu 9 Oct - 21:47

[je suis désoler, je crois que je n'ai pas ton niveau de RP, j'ai du mal a suivre la XD]

Kalue regarda la jeune fille s'installer tranquillement dans un fauteuil. De toute evidence elle s'était vite rassurer, ou alors elle n'avait jamais eut de crainte a voir quelqu'un prés d'elle alors qu'elle était rentrée par effraction dans un theatre? Elle semblait plutot detendus pour quelqu'un qui commettait une infraction. Kalue ne put s'empecher de repenser a sa cousine, qui était en general sans gene, bien que d'une grande generosité et trés aimable, elle avait beaucoup de mal a savoir ou était les limites de respec et de politesse qu'il ne fallait pas depasser. Le souvenir de ce membre de sa famille arracha un sourrire imperceptible a Kalue.
Il ne connaissait pas son intelocutrice, mais cet ressemblance pouvait bien jouer en sa faveur. Il ne portait aucun jugement a propos des personne qu'il ne connaissait pas, que ce soit en leur faveur ou non, mais cela ne l'empechait pas d'avoir plus ou moins envis de connaitre les gens. Et puis, elle aussi était entrée dans le theatre sans y etre vraiment inviter, et il s'agissait la d'un point sur lequel Kalue s'attarda mentallement, se demandant la raison de l'entrée dans la salle de la jeune fille.
Lorsqu'elle s'avanca vers lui, Kalue ne bougea pas. Aprés tout pourquoi ce serait il enfuit? La jeune fille n'avait pas montrer d'intention agressive, et puis, le jeune Hikatsu savait trés bien se défendre...Bof, il se montait le choux tout seul sans raison.
Elle lui demandait si il était deja aller au theatre. A cette question, les souvenires se bousculerent dans la tête de Kalue. Sa jeune soeur avait toujours aimer les piece de theatre surtout lorsqu'ils mettaient en scene des magicien ou des monstres magiques...Elle avait garder son ame d'enfant pendant des années aux fond!
Kalue sortit de ses pensées, pour finallement repondre:

"Oui j'en ai deja vu plusieurs avec ma petite soeur, mais je n'en ai pas vu depuis longtemps. Je suppose que tu en as deja vu toi?"

Lui demander si elle en avait deja vu elle même semblait un peu ridicule comme question, Kalue ne l'avait donc pas poser dirrectement, se disant que si elle se retrouvait la en pleine nuit, ce n'était pas parce qu'elle s'était tromper de porte, mais plus vraisemblablement pour retrouver une ambiance, un souvenir, ou juste un calme symbolique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eren
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 463
Age : 25
Hobbys : Musique
Pouvoir : Attraction : dégage assez de phéromones pour "plier" les gens à sa volonté
Date d'inscription : 07/09/2008

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un effraction...[PV:Eren]   Dim 12 Oct - 20:43

Un sourire, à peine visible dans la pénombre, fendit son visage lorsqu’il lui annonça avoir déjà assisté à des pièces de théâtre, au moins n’avait-elle pas affaire à un parfait crétin. Le simple fait de se retrouver face à une personne dénuée de culture générale l’horripilait et suffisait à la faire fuir. Elle avait déjà goûté à une relation fade et ennuyeuse entretenue pendant quelques mois avec une autre fille de son âge qui était, d’après elle, complètement stupide et idiote.
Autant dire qu’il lui aurait été bien difficile d’entretenir son illusion si elle s’était rendu compte que le garçon possédait une intelligence équivalant celle d’un moineau… Sûrement se serait-elle enfuie en courant en priant pour ne pas avoir à supporter une nouvelle fois la vue de ce Kalue Hikatsu.

Elle hocha la tête avant de se rendre compte que, étant donné le peu de lumière alentour, il ne risquait pas de remarquer son imperceptible mouvement d’affirmation.


« Des millions. »

Répondit-elle.
Certes, elle exagérait peut-être un peu sur le nombre, mais dès son plus jeune âge, Eren avait été habituée à se montrer au théâtre en compagnie de son père et de sa mère pour rencontrer des gens plus ou moins importants et se lier d’amitié avec leurs enfants quand son paternel le lui ordonnait. Autant dire qu’elle avait toujours été la gentille petite marionnette, le bon petit chien qui remuait de la queue dès que son maître daignait l’appeler…
Seuls les liens familiaux que mentionnait son acte de naissance se permettaient d’affirmer sans l’ombre d’un doute ce qui les unissait tous les deux. Leur relation pouvait plus facilement s’apparenter à celle d’un directeur avec son chef d’entreprise. Le chef donnait ses ordres et le directeur les exécuter sans broncher, peu importent les conséquences, peu importent les pleurs, peu importent les rires… Rien ne comptait. Seule cette bouche qui déclamait sans cesse ce qu’elle devait faire pour progresser et cette voix froide et grave était à même de déclencher chez la jeune fille des frissons d’angoisse et de terreur.

Son père était le seul être au monde capable de la maintenir et de faire d’elle un chat apprivoisé et docile. Laissée à l’abandon, elle redevenait ce chat sauvage qu’elle avait toujours été, critiquant et balançant avec insouciance ses sarcasmes sans se soucier de savoir quel serait le préjudice commis sur la personne.
Car aucun n’avait assez de courage – ni assez de folie – pour oser se mesurer à elle et tenter de la remettre à sa place. Alors elle continuait, inlassablement, prisonnière d’un cercle vicieux duquel elle ne voulait pas sortir.
Ça lui plaisait d’être ainsi. Brave petite fille !

Elle ignorait si sa nouvelle victime subirait les conséquences de ses caprices et se fichait bien de ce qu’elle pouvait ressentir. À cet instant, ce n’était plus elle la marionnette et elle se délectait d’être celle qui bernait l’autre et non le contraire.


« Maintenant qu’on est là… On visite ? »

Proposa-t-elle, une pointe de malice perçant à travers sa voix.
Elle imita à la perfection la jeune fille enjouée et audacieuse… Qu’elle était, dans un certain sens. Elle aimait prendre des risques, tenter le tout pour le tout, mais seulement si elle pouvait tirer un bénéfice de ces actes si irréfléchis. La demoiselle n’était pas du genre à jouer les gamines sans avoir un but bien précis en tête.
Chacun de ses gestes était calculé à l’avance, elle refusait de faire des choses pour rien… C’était une perte de temps et cela n’honorait pas bien sa phrase clef : « Le temps, c’est de l’argent ».
Pour quelqu’un ayant vécu dans une pauvre chaumière toute sa vie, il était sans doute bien dur d’imaginer que les secondes qui s’écoulaient pouvaient représenter des sommes considérables suivant la manière dont on les utilisait.
Heureusement pour elle, Eren n’était la petite paysanne perdue dans sa campagne et, si la fortune des Hikatsu n’était pas son objectif principal, leur renommée pouvait jouer en sa faveur.

Tournant le dos au jeune homme et n’attendant pas de savoir s’il désirait la suivre dans son nouveau jeu ou non, elle longea les rangées pour parvenir jusqu’à la scène sur laquelle elle monta avant de disparaître derrière le rideau rouge qui l’avait tant fasciné durant son enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalue Hikatsu
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Hobbys : Sortir avec ses amis, le sport, combattre, et faire de nouvel rencontre...
Pouvoir : Peut tout voir (pvr avec ses yeux)
Date d'inscription : 28/09/2008

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un effraction...[PV:Eren]   Lun 13 Oct - 19:14

Kalue n'eut pas le temps de repondre a la jeune fille que cette derniere s'en était deja aller vers la scene. Bien qu'elle avait un aire de petite fille enjoué, ce mouvement arracha une remarque interieur à Kaljue. Il ne pouvait pas s'empecher de penser que Eren semblait avoir un temperament bien trempé, mais il ne semblait pas savoir a quel point il était lui du but. Il s'imaginait deja la jeune fille comme une personne agréable, mais qui possede tout de même un caractere asser prononcer. Ca ne l'etonnerait pas de voir que cette derniere ne se laissait pas marcher sur les pieds aussi facilement que ca...
Bien sur, comme il l'avait toujours fait, il ne jugeait pas Eren puisqu'il ne la connaissait pas...et si il la connaissait, de tout evidence, il aurait sut qu'elle tentait de le mener en bateau.

Bref, Kalue eut un leger sourrire, avant de rejoindre Eren derriere les rideau. Aprés tout, ca ne lui couterait rien de venir avec elle, il n'avait rien de speciale a faire, et il était la pour visiter de toutes facons.
L'ambiance du theatre était la même que dans ses souvenirs. Tout était calme, mais il regnait une atmosphere qui rappellait quelque chose de mythique, comme si les piece jouer dans ce theatre avait été enregistrer par la salle, et avait imprenier chaque recoin de l'endroit. C'était a la fois bizarre est agréable, mais peut etre n'était ce que l'imagination de Kalue qui lui jouait des tours?

Lorsque le jeune homme posa un pied sur la scene, il jeta un coup d'oeil derriere le rideau, ou se trouvait Eren. Il eut un nouveau sourrire avant de demande:

"Qu'est ce que tu fais au juste?"

[dsl, gros manque d'inspi >_<]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un effraction...[PV:Eren]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un effraction...[PV:Eren]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Koldram Eren [Rôdeur]
» [Anim] L'Adieu au chef du Roseau (jeudi 30 juillet)
» 02. Unité de Garnison & Spéciale
» Les perles en tout genre
» [INTRIGUE] Mission Arbok : Tentative d'effraction groupée !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Magique :: Ville :: Théatre-
Sauter vers:  












Design du Forum réalisé par Lunelya - coder par Synchro ©
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit